France Travail : missions de concertation et de préfiguration

| Publié le 27 octobre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter

A l’instar de ce qui a pu être mis en place pour les jeunes dans le cadre du contrat d’engagement jeune, la mise en place de France Travail doit ainsi conduire à une transformation de Pôle Emploi et de tous les acteurs du service public de l’emploi pour proposer un accompagnement de qualité, à toutes les personnes qui ne sont pas en capacité de retrouver seules un emploi.

Il s’agit également de renouer avec l’ambition initiale du RSA, sous la forme d’un engagement réciproque entre les pouvoirs publics et les allocataires, qui permette à chacun de trouver un chemin vers l’emploi durable. La réforme du RSA garantira à tous le bénéfice d’un accompagnement professionnel hebdomadaire intensif de qualité, personnalisé et adapté aux besoin. Moins de 50 % des allocataires bénéficient aujourd’hui d’un accompagnement par Pôle Emploi. La réforme du RSA vise ainsi à redonner à 2 millions de personnes une dignité et une voie d’émancipation par le travail.

Dans le prolongement des travaux du Conseil national de la refondation du 8 septembre 2022, Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion confie à Thibaut Guilluy une mission de concertation et de préfiguration relative à France Travail. Sur la base d’un diagnostic partagé, l’objectif est d’élaborer d’ici la mi-décembre la feuille de route de cette transformation. La concertation associera, en lien avec les autres ministères concernés, les représentants des collectivités locales à l’échelon régional, départemental et communal, les partenaires sociaux, ainsi que les opérateurs, les acteurs associatifs et les acteurs privés.

Cette mission comprendra également le lancement d’expérimentations à l’échelle de plusieurs bassins d’emploi « pilotes ». Ces pilotes auront vocation à préfigurer l’ensemble des chantiers de la réforme ; un accompagnement professionnel renforcé des allocataires du RSA sera notamment expérimenté. Cette expérimentation d’une durée de 12 mois sera lancée à l’automne dans une dizaine de bassins d’emploi dans des départements volontaires.

En savoir plus :

Commentaires ou proposions pourront être adressés à l’adresse courriel