Accueil > Entreprises, emploi, économie > Emploi, insertion professionnelle > Plan de Relance > 16 nouveaux lauréats en Nouvelle-Aquitaine - fond d’accélération des (...)

16 nouveaux lauréats en Nouvelle-Aquitaine - fond d’accélération des investissements industriels

| Publié le 12 janvier 2021 | Dernière mise à jour le 22 février 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La région Nouvelle-Aquitaine compte 16 nouveaux lauréats du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, qui ont été sélectionnés par la préfecture de région et le conseil régional dans le cadre de la deuxième vague de l’appel à projets « soutien à l’investissement industriel dans les territoires » et du déploiement du plan France Relance.

Pour permettre aux entreprises industrielles de rebondir après la crise, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a annoncé, dans le cadre du plan « France Relance », le lancement de ce fonds, doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022. Ce fonds d’accélération livre dès aujourd’hui ses premiers effets et permet d’accélérer la réalisation d’investissements industriels importants en région Nouvelle-Aquitaine, en particulier dans les Territoires d’industrie.
Ces 16 nouveaux projets représentent près de 9 millions d’euros de subventions mobilisées par France Relance pour un total de 41 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région. Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et ainsi de pérenniser leur présence en Nouvelle-Aquitaine, avec à la clé la création de plus de 300 emplois directs. Ils viennent compléter une première sélection de lauréats annoncée en novembre 2020, portant à plus de 15 millions d’euros le soutien de l’Etat à des projets régionaux via le fond d’accélération des investissements industriels.
Des projets de création de nouvelles lignes de production seront ainsi accélérés, des technologies innovantes permettront de moderniser nos industries et des projets créateurs d’emploi seront accompagnés.

Liste des 16 nouveaux lauréats de ce fond :

  • l’entreprise PREFATEC France (Charente) pour l’achat de machines à commande numérique pour automatiser les process de fabrication de pieuvres électrique et hydraulique ;
  • l’entreprise l’ANGELYS (Charente-Maritime) pour moderniser et développer son site de production accompagné d’investissements productifs ;
  • la société WERZALIT (Charente-Maritime) pour des investissements de diversification et de modernisation ;
  • la société POUDREX (Corrèze) pour une extension immobilière et l’achat d’une machine grenaillage à charge suspendue traversante ;
  • l’entreprise BLOCFER (Corrèze) pour soutenir la modernisation et la robotisation de son outil de production ;
  • les Ateliers PINTON (Creuse) pour des investissements visant à moderniser et renforcer la capacité de production ;
  • l’entreprise LAFAURE (Dordogne) pour la construction d’une unité de production et l’acquisition de matériel de production ;
  • l’entreprise KIPOPLUIE (Gironde) pour la construction d’un bâtiment industriel pour la fabrication des systèmes KIPO300 (filtration des eaux de pluies) - Kipovision (gestion des eaux de pluies connectées) ;
  • la coopérative agricole PALMAGRI (Gironde) pour la modernisation de son outil d’abattage afin de permettre le maintien d’une filière aviaire sur le Sud-Gironde ;
  • l’entreprise LESBATS (Landes) pour renforcer la numérisation des process de fabrication et améliorer les conditions de travail ;
  • l’entreprise STEICO (Lot-et-Garonne) pour la création d’une nouvelle ligne de production d’isolants bio-sourcés ;
  • la FROMAGERIE DU PAYS D’ARAMITS (Pyrénées-Atlantiques) pour l’extension de ses bâtiments et la modernisation de ses outils de production ;
  • la société CHEZ MORILLE (Deux-Sèvres) pour développer une activité de transformation de productions agricoles et de commercialisation en circuits courts ;
  • l’entreprise CEE R. Schisler (Deux-Sèvres) pour la production d’emballages alimentaires durables ;
  • l’entreprise CHAMPEAU (Haute-Vienne) pour la modernisation de son outil de production ;
  • l’entreprise BERNARDAUD (Haute-Vienne) pour la modernisation de son site de production de porcelaine, en introduisant de nouvelles technologies de mise en forme, d’impression et de décoration.

Dans les prochaines semaines, d’autres projets seront sélectionnés en Nouvelle-Aquitaine pour bénéficier de ce fond d’accélération des investissements industriels dans les territoires.

--

Webmestre | Accessibilité | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics